samedi , 28 janvier 2023

Conakry : un jeudi judiciairement chargé, beaucoup de dossiers devant les Cours et Tribunaux

Ouvert le 24 novembre dernier au tribunal de première instance de Dixinn, le procès des victimes de Kaporo-rails contre Ibrahima Kourouma et son secrétaire général, Mohamed Maama Camara reprend ce jeudi 8 décembre 2022. L’ouverture du procès, les prévenus étaient tous absents. C’est pourquoi le juge a décidé de renvoyer le dossier pour ce 8 décembre pour comparution des prévenus sur demande du ministère public appuyées par la défense et la partie civile.
Pour rappel, Ibrahima Kourouma et Mohamed Maama Camara sont poursuivis pour rébellion, destruction d’édifices privés, bris de clôture et enlèvement bornes, abus d’autorité et de fonction au préjudice de Alpha Oumar Diallo, Malick Barry, Mohamed Bachir Barry Abdourahamane Diallo, Mamadou Djouma Diallo, Boubacar Sydi Diallo, Malick Barry et 1197 autres, tous victimes en 2019 de destruction à Kaporo-rails, dans la commune de Ratoma. Des faits prévus et punis par les articles 403, 404, 405, 406, 407, 408, 408, 530, 531, 640, 774, 585 et 586 du code pénal ainsi que les articles 115, 116 et 121 du code foncier et domanial.
Le procès de l’ancien ministre de la Santé, Rémy Lamah à la CRIEF, l’affaire de viol d’une femme enceinte et l’audition du jeune frère du ministre Ousmane Gaoual dans une affaire d’arnaque sont entre-autres dossiers prévenus dans les tribunaux de  Conakry ce jeudi.
Nous y reviendrons