mardi , 7 février 2023

Délocalisation du dialogue inter-guinéen dans un autre pays : le ministre guinéen des Affaires étrangères répond à la Cédéao

Le 62e sommet des chefs d’État et de gouvernement de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao) s’est tenu le 4 décembre 2022, à Abuja, au Nigeria. Au terme de la rencontre, l’organisation a, de nouveau, demandé un dialogue inclusif en Guinée.

Toutefois, mentionne-t-elle, s’il ne peut pas se tenir à Conakry, qu’elle proposera d’accueillir la rencontre dans une autre pays de la sous-région. La réaction du ministre guinéen des Affaires étrangères ne s’est pas fait attendre. Morissanda Kouyaté pense que c’était « un lapsus » de la part de la Cédéao. Car, dit-il, parler de la délocalisation du dialogue inter-guinéen, c’est de s’insulter soi-même.

« Délocalisation ? (Sourire), je crois que ça été un lapsus. On ne va pas parler de ça. Parce que parler de cela, nous mêmes, c’est de s’insulter soi-même. Un grand bateau au port de Conakry pour transporter des Guinéens aller parler ailleurs ? Non, pardon ne me pose plus cette question », a réagi le patron de la diplomatie guinéenne au micro de nos confrères de la Rtg.