jeudi , 2 février 2023

Dadis à la barre du procès du 28 sept 2009 : « je ne suis pas en mesure de tenir les débats »

L’ancien président du CNDD, la Junte au pouvoir en 2008, Capitaine Moussa Dadis Camara a été appelé à la barre ce lundi 5 décembre 2022, dans le cadre du procès du massacre du 28 septembre 2009. Dadis succède à la barre Claude Pivi, Toumba Diakité, Cécé Raphaël, Thiégboro camara, Chérif Diaby, Marcel Guilavogui et autres tous poursuivis pour des faits liés aux événements du 28 septembre 2009. Dès sa prise de parole, Moussa Dadis Camara a déclaré au tribunal que son état de santé ne lui permet pas de tenir les débats.
 
«J’ai déjà informé l’administration pénitentiaire et mes avocats. Avec tout le respect que j’ai pour votre tribunal, je ne suis pas au dessus de la loi. En toute sincérité, je ne me sens vraiment pas bien. Mais je me remets à votre sagesse. Je ne suis pas en mesure de tenir les débats, je suis souffrant. Plus de treize ans, je me suis battu pour que ce procès ait lieu. Je ne peux pas vous dire quand je vais me rétablir. Je ne suis pas en forme en toute sincérité. Mais d’ici une semaine, je pourrais venir me présenter devant votre tribunal. Je suis plus pressé que le tribunal dans cette affaire. Mais je ne peux vous dire quel jour je vais me rétablir, monsieur le président », a déclaré l’ancien président de la transition guinéenne en 2008. Ainsi le président du tribunal a décidé de suspendre l’audience et renvoyer l’affaire au 12 décembre prochain.
 
Il faut rappeler, ce lundi marque la vingt septième (27è) audience dans le procès du massacre du 28 septembre 2009 au Tribunal criminel de Dixinn délocalisé à la Cour d’Appel de Conakry.
 
 
Mamady K.