samedi , 28 janvier 2023

Les administrateurs territoriaux démis à Siguiri et Mandiana seront poursuivis en justice pour destruction de l’environnement et Corruption 

À peine démis de leurs fonctions par le ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation Mory Condé, les six sous-préfets révoqués sont déjà au cours d’une procédure judiciaire ordonnée par le ministre de la Justice et Garde des Sceaux Alphonse Charles Wright. 
 
On rappelle que le sous-lieutenant Mouloukou Souleymane Camara sous-préfet de Doko, le Capitaine Salah Camara sous-préfet de Kintinian, le Lieutenant Lancinè Mara sous-préfet de Kourémalé, le Capitaine Mamadi Keita sous-préfet de Tomboni, le Lieutenant M’bemba Bangoura précédemment sous-préfet de Kondianakoro et le Lieutenant Pierre Loua précédemment  sous-préfet de Dialokoro ont été révoqués jeudi 1er décembre par un Arrêté ministériel avant d’être mis à la dispositions de leurs unités. Les six sous-préfectures relèvent de Mandiana et de Siguiri.
 
Dans un communiqué publié ce vendredi 2 décembre, Alphonse Charles Wright instruit le Procureur général près la Cour d’Appel de Kankan d’engager ou de faire engager les poursuites judiciaires ou de saisir la juridiction compétente de telles réquisitions écrites qu’ils jugent opportunes sans délai. Ils sont soupçonnés des faits présumés de destruction de l’environnement, corruption d’agents publics et complicité. 
 
« Le Garde des Sceaux instruit le Procureur Général près la Cour d’Appel de Kankan à prendre toutes les dispositions idoines à l’effet de traduire les personnes mises en cause en tenant compte des formes prescrites par la loi et de rendre compte à qui de droit », peut-on lire dans ledit communiqué. « Il attache en outre le prix à l’exécution diligente de la présente injonction dans l’intérêt de la loi et de la bonne administration de la justice », insiste-t-il.