jeudi , 8 décembre 2022

Guinée : le lancement du dialogue prévu le 20 octobre

Le dialogue inclusif inter-guinéens sera lancé le 20 octobre prochain. C’est du moins l’annonce faite jeudi par le Premier ministre Dr Bernard Goumou lors du Conseil des ministres. 

Ce démarrage du dialogue devrait être marqué par une tournée avec les trois facilitatrices désignées, à savoir, Dr Makalé Traoré, Mme Guilao Joséphine Léno et Hadja Aicha Bah, dans les QG des parties prenantes.

Ce planning est annoncé alors même que le quatuor composé du FNDC politique, le RPG Arc-en-ciel, l’ANAD et la CORED, a annoncé la décision de boycotter les discussions.

Le groupe qui exige un dialogue sous l’égide de la CEDEAO, estime que le Premier ministre qui est censé conduire les discussions est partie à la crise.

Mais Bernard Goumou qui n’entend pas se laisser marcher dessus par les politiques a déjà pris le devant des choses en organisant des réunions préliminaires avec les facilitatrices. 

Selon un communiqué du gouvernement, le Chef du Gouvernement a eu une première réunion technique avec les facilitatrices du Cadre de Dialogue Inclusif, le ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation et celui des Affaires Étrangères, de la Coopération internationale, de l’Intégration Africaine et des Guinéens de l’Étranger le mercredi 5 octobre 2022.

« Le Premier Ministre a précisé que cette réunion était basée sur la méthodologie de travail à adopter. Au nom du Président de la Transition, il a rassuré les facilitatrices de leur indépendance dans la conduite de cette mission d’intérêt général. Le Chef du Gouvernement a informé que les facilitatrices ont affirmé leur engagement et ont proposé d’organiser des rencontres avec les acteurs des Forces vives de la Nation en vue du lancement de la session inaugurale du Cadre de Dialogue Inclusif », assure le communiqué. 

La tournée dans les QG avec les facilitatrices vise à rassurer toutes les parties prenantes de la ferme volonté du Chef de l’État à mettre ensemble les Guinéennes et les Guinéens pour le bon déroulement de cette transition. 

Fanta Bah