vendredi , 30 septembre 2022

Guinée : la junte met en place un Comité Interministériel de la CAN 2025

Le président de la Transition guinéenne, Colonel Mamadi Doumbouya, a annoncé lundi 29 août, par décret, la création du Comité Interministériel d’orientation de la CAN Guinée 2025 avant de décliner son organisation et son fonctionnement. 

Placé sous l’autorité du Premier ministre, ledit Comité aura pour mission de diligenter les directives relatives à l’organisation de la compétition continentale de football en 2025. 

Chapitre 1 : Création

Article 1 : il est créé sous l’autorité du Premier ministre, chef du gouvernement un Comité Interministériel chargé de l’Orientation et des directives stratégiques relatives à la l’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations de Football CAN Guinée 2025.

Article 2 : le Comité Interministériel est chargé particulièrement d’assurer la coordination des interventions, des administrations et des partenaires en faveur des actions pour l’organisation de la CAN 2025, d’examiner et d’orienter toutes les questions dépassant les compétences du ministère, du comité de pilotage et à soumettre à la décision du Conseil des ministres, concevoir un portefeuille de projets réalisés dans le cadre de la CAN 2025, suivre l’exécution des actions et des projets à réaliser dans le cadre de la CAN 2022, rechercher le financement et des partenaires dans le cadre de l’exécution des projets identifiés en lien avec les administrations concernées.

Chapitre 2 : composition

Article 3 : le Comité Interministériel est chargé de l’orientation et des directives stratégiques relatives à l’organisation de la CAN 2025 est composée comme suit :
1- Président, le Premier ministre, chef du gouvernement
2- Premier vice-président, le ministre de la Jeunesse et des Sports, président du comité de pilotage du COCAN 2025
3-Deuxieme vice-président, le ministre secrétaire général de la présidence de la République
Membres : le ministre en charge de l’Economie, des Finances et du Plan, le ministre en charge de la Défense Nationale, le ministre en charge de l’Energie, de l’hydraulique et des Hydraucarbures, le ministre en charge de l’Environnement et du Développement Durable, le ministre en charge des Postes Télécommunications et de l’Economie Numérique, Le ministre en charge du Budget, Le ministre en charge des Infrastructures et d Transports, le ministre en charge de la Sécurité et de la Protection Civile, le ministre en charge de la Culture, du Tourisme et de l’Artisanat, le ministre de l’Urbanisme, de l’Habitat et de l’Aménagement du Territoire, le ministre en charge des Affaires Étrangères, de la Coopération Internationale, de l’Intégration Africaine et des Guinéens de l’Etranger, le ministre en charge de la Santé et de l’Hygiene Publique, le ministre en charge de l’Administration sur Territoire et de la Décentralisation, le ministre en charge de l’Information et de la Communication.

Article 4 : le Comité Interministériel se réunit en tant que besoin et une fois par trimestre sur convocation de son président.

Article 5 : le président du Comité peut inviter toute autre personne physique ou morale à prendre part aux réunions du comité en raison de ses compétences ou de son expertise sur les points inscrits à l’ordre du jour.

Article 6 : le Comité rend périodiquement compte au Conseil des ministres sur l’état d’avancement des préparatifs de la CAN 2025.

Article 7 : pour l’accomplissement de ses missions, le Comité dispose d’un secrétariat technique coordonner par le directeur de cabinet de la primature et directeur des opérations de COCAN 2025.
Le secrétariat technique est chargé de la mise en cohérence et l’harmonisation des orientations stratégiques du Conseil Interministériel avec celle du pilotage. A ce titre, il est chargé d’assurer le secrétariat des réunions du comité, de préparer les dossiers soumis à l’examen du comité d’assurer le suivi et la mise en œuvre des résolutions de comité. De proposer au comité toutes les mesures nécessaires à l’accomplissement de ses missions.

Article 8 : l’organisation et le fonctionnement du secrétariat technique sont fixés par l’arrêté du Premier ministre sur proposition du président du COCAN 2025.

Article 9: les charges du fonctionnement du Comité sont supportés par l’Etat

Article 10 : le Comité est dissous de plein droit dès le dépôt de son rapport final d’activités qui doivent intervenir plus tard trois mois après la fin de la CAN Guinée 2025.