dimanche , 25 septembre 2022

Guinée : 61 magistrats présélectionnés pour le procès du massacre du 28 Septembre

S’achemine-t-on, enfin, vers le démarrage du procès sur la répression sanglante du 28 septembre 2019 à Conakry ? Tout porte à croire que les familles des victimes peuvent commencer à espérer. 

Le ministre de la Justice et des Droits de l’Homme, Alphonse Charles Wright, a publié lundi 22 août, une liste de 61 magistrats présélectionnés pour suivre une formation en rapport avec ce procès.

La date de la formation n’a pas été précisée par le ministre de la Justice. Et selon M. Wright, la formation à laquelle ils sont conviés ne signifie pas que les magistrats concernés seront d’office chargé du procès. 

Les magistrats  sont issus de la Cour suprême, des cours d’appel de Conakry et de Kankan et certains tribunaux du pays. 

Pour rappelle, les faits qui vont être jugés remontent au 28 septembre 2019. Ce jour, alors que des milliers d’opposants prennent d’assaut le principal stade de Conakry pour protester contre la junte militaire alors au pouvoir en Guinée, des bérets rouges issus de la garde du capitaine Moussa Dadis Camara, chef de la junte, ouvre le feu sur les manifestants. Un rapport de l’ONU a conclu a plus de 150 morts et des nombreuses femmes violées. Des centaines de blessés ont également été répertoriés. 

Mamady Fofana