jeudi , 8 décembre 2022

Le RPG, l’UFDG et leurs alliés récusent la durée de transition de 39 mois proposée par la junte

Le G58, un groupe de partis politiques regroupés autour de l’UFDG et le RPG Arc-en-ciel de l’ancien Président Alpha Condé ont rejeté mercredi 11 mai le chronogramme proposé par la junte militaire et qui prévoit une transition de 39 mois.

Les partis qui déplorent une « décision unilatérale » de la junte affirment ne pas reconnaître au Conseil national de Transition, le droit de « s’immiscer dans le processus de fixation de la durée de la transition ».

« Le G58, le RPG et alliés renouvellent leur appel pour la mise en place sans délai d’un réel cadre de dialogue entre le CNRD et les forces vives, la société civile, les partenaires techniques et financiers sous la médiation de la CEDEAO », ont-ils souligné avec insistance dans une déclaration au terme d’une réunion tenue à Conakry.

Les coalitions de partis qui revendiquent plus de 95% de l’électorat ont en outre invité  les autorités militaires du pays à œuvrer pour une justice équitable.

A Lire aussi : Guinée : le RPG et l’UFDG peaufinent une stratégie commune face à la junte militaire

Elles « s’apposent à toute décision contraire à la charte et visant à confisquer le pouvoir en dehors des urnes et prend en témoin le peuple de Guinée et la communauté internationale du danger sur la paix sociale, d’une gouvernance unilatérale et communautaire dans une période de la transition qui a besoin de consensus », peut-on lire dans la déclaration.

Mamady Fofana