dimanche , 22 mai 2022

Transition en Guinée : Mory Condé ou le sens du devoir républicain

« Aux âmes bien nées, la valeur n’attend point le nombre d’années ». Empruntons cette affirmation de Pierre Corneille pour noter, avec enthousiasme, l’engagement d’un ministre qui, en dépit de son jeune âge, tient d’une main de maître un département régalien de la République.

En effet, depuis sa nomination à la tête du ministère de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation (MATD), le ministre Mory Condé, s’est évertué, avec tact et doigté, à instaurer un système de management par objectif, lequel système allie culture du résultat, efficacité et sens du devoir républicain. Dans un pays où les gens étaient habitués au laisser aller et au désordre, l’instauration de la rigueur, l’application stricte des principes sacro-saints de l’administration publique et le recours aux outils modernes du management, peuvent être parfois mal perçus.

Néanmoins, rompu aux vertus cardinales du « peace making et du peace building », qu’il a acquises lors de son passage remarquable dans les ONGs où il a fait ses preuves, le ministre Mory Condé, a le sens de l’organisation et de la méthode. Mieux, il a un sens aigu des priorités et une lecture lucide des enjeux de l’heure. C’est pourquoi, à l’occasion de sa présentation, vendredi dernier, des 10 étapes de la Transition, le ministre Mory Condé a décliné, avec brio, les grandes actions à dérouler durant cette Transition.

Par ailleurs, dans une correspondance adressée le 15 avril aux coalitions de partis politiques du pays, le ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation leur a demandé de lui faire parvenir au plus tard le 20 avril, une « proposition de timing »pour chaque action concernée dans le chronogramme de la Transition dévoilée le vendredi dernier.

Ainsi, l’horizon est dégagé.

Le ministère, maitre d’œuvre, balise le chemin et met les acteurs politiques face à leurs responsabilités historiques. Il appartient donc à ces derniers de jouer franc jeu.

Faisant ainsi preuve de leadership et de bonne foi, le ministre Mory Condé fait un appel aux hommes et femmes politiques de notre pays dans un contexte particulièrement décisif dans le cadre de la refondation de l’État et de la construction du projet démocratique national.

Boubacar Biro Diallo