samedi , 21 mai 2022

Kassory prend le contrôle du parti d’Alpha Condé : « le RPG se tient solidement sur ses pieds »

L’ancien Premier ministre Dr Ibrahima Kassory Fofana a été désigné jeudi 31 mars 2022 Président du Conseil exécutif provisoire du Rassemblement du Peuple de Guinée, l’ancien parti au pouvoir en Guinée de 2010 à 2021.

C’est donc sans surprise, malgré l’opposition d’un groupe de militants, que Kassory a été installé comme leader « provisoire » du RPG Arc-en-ciel.  La Convention qui se déroulait dans un hôtel à Conakry a été assistée par plus de 300 délégués du parti venus de l’intérieur et de l’extérieur, selon les organisateurs.

On notait tout de même de grandes figures du parti comme l’ancien ministre et proche de Condé, Sanoussi Bantama Sow, le secrétaire général Saloum Cissé, Albert Damatang Camara et l’ancien ministre Bouréma Condé.

Le tout nouveau président du Conseil exécutif provisoire a souligné que sa désignation était la preuve que l’ancien Président Alpha Condé est en avance sur son temps.

Il a appelé au rassemblement autour des idéaux nobles de l’unité nationale, de solidarité et des objectifs de développement pour éradiquer la pauvreté. « Nous devons pouvoir adapter au nouveau contexte, l’organisation et le fonctionnement du Parti afin de garantir son caractère intemporel », a-t-il dit.

Il a indiqué que sa première mission sera focalisée sur l’unité du parti. « J’exhorte les dirigeants que nous sommes à faire preuve de tolérance pour que toutes les sensibilités compatibles avec la ligne du parti soient prises en compte. (…) En prenant connaissance de la feuille de route du conseil exécutif provisoire qui nous a été proposé au cours de cette journée, et en préparant sa mise en œuvre, je vous demande de prendre systématiquement en compte l’intérêt supérieur de la nation pour chaque action que vous aurez à mener », a-t-il ajouté.

Main tendue à la junte 

D’après le nouveau leader du RPG, le coup d’Etat du 5 septembre n’a nullement ébranlé sa formation politique. « Près de sept mois après le changement intervenu dans notre Pays et au grand dam des oiseaux de mauvaise augure, Le RPG Arc-en-ciel fort de son enracinement à la base, se tient solidement sur ses pieds contrairement au souhait de nos adversaires, qui le voyaient sur des béquilles », a-t-il asséné.

Avant d’inviter la junte militaire à composer désormais avec sa formation politique. « Nous disons solennellement au CNRD que nous sommes dans un état d’esprit constructif pour accompagner la transition en cours. Je réaffirme la détermination du RPG Arc-en-ciel de contribuer à la réussite de cette transition par la paix et dans un esprit de concertation. Je lance un appel pressant au CNRD pour la mise en place d’un cadre formel de discussion des questions concrètes relatives au retour à l’ordre constitutionnel dans notre pays. Les plus essentielles de questions portent sur la relecture de la constitution, la mise en place d’une commission électoral consensuel, la mise en place ou la confection d’un fichier électoral aussi consensuel et enfin, un calendrier électoral ».

Mamady Fofana