jeudi , 8 décembre 2022

Conakry : plus de 150 millions GNF emportés dans un braquage en pleine journée

Un groupe de bandits a fait irruption lundi 21 mars dans deux boutiques situées au marché de Tanènè, non loin de l’aéroport de Conakry, dans la commune de Matoto. L’opération a duré une trentaine de minutes. Les assaillants ont quitté les lieux en toute impunité, emportant plus de 150 millions de francs guinéens et des habits de valeur, selon nos sources.

Le scénario décrit par des témoins est digne d’un film hollywoodien. Ce jour, il est 13h. Comme d’habitude, la rue grouille de monde. A priori tout semble normal.

Sauf qu’au rez-de-chaussée de l’immeuble qui fait face aux vendeuses de fruit du coin, la boutique de transfert d’argent  et une autre de vente d’articles de luxe sont le théâtre d’un braquage pour les moins surprenant.

Dans l’agence de transfert, un groupe qui s’est fait passé pour des clients tient les gérants en respect à l’aide d’une arme automatique. Il exige toute la somme qui se trouve dans les caisses. Un gérant qui tente de résister est mis KO après avoir reçu un coup à la tête. Sans défense, les gérants et les clients malchanceux s’exécutent. Plus de 100 millions de francs guinéens seront remis aux visiteurs.

De toute évidence, les scélérats étaient confiants. Pendant l’attaque de l’agence, un autre groupe opérait simultanément dans la boutique de vêtements pour femme qui est contiguë. Là-bas, plusieurs habits seront emportés.

Un témoin confie qu’un complice du groupe était en faction devant les deux boutiques. Son rôle était faire dévier les clients en leur faisant croire qu’une haute personnalité du pays était en visite sur les lieux.

Une fois  l’opération terminée, les assaillants regagnent deux voitures dont une de marque BMW, stationnées sur la route pendant les braquages, et dont les moteurs tournaient en plein régime.

Aux dernières nouvelles, les victimes ont porté plainte contre X.

Mamady Fofana