dimanche , 22 mai 2022

Transition : retour autorisé à la Mamaya ?

Le Conseil ordinaire des ministres du jeudi 3 mars a recommandé à la ministre de la Promotion féminine, de l’Enfance et des Personnes vulnérables, Aicha Nanette Conté, d’organiser des journées de mobilisation sociale au Palais du Peuple.

Ces journées dites de mobilisation sociale vont également s’étendre aux sept régions administratives du pays, si l’on en croit le compte rendu du gouvernement. On ignore les contours de ces journées annoncées.

Mais selon toute vraisemblance, elles devraient servir de tribunes aux organisations féminines pour apporter leur soutien au président de la Transition à travers des festivités à fort relent démagogique et populiste.

Naturellement, le gouvernement tente de rassurer que l’initiative favorisera la mise en œuvre « des activités génératrices de revenu en faveur des groupements de femmes ». Il ajoute que ces activités peuvent concerner le reboisement, l’assainissement, l’agriculture ou d’autres activités.

Mais on apprend en même temps que ces journées devront être mises à profit pour « célébrer certaines figures féminines » de l’histoire de la Guinée.

Mamady Fofana