mardi , 6 décembre 2022

Makanéra raille Cellou et Sidya : « A leur place, je n’aurais pas fait assez de publicité »

Le président du Front National pour la Démocratie – FND – et allié du RPG, Alhousein Makanéra Kaké, a fustigé mardi la position des anciens Premiers ministres Cellou Dalein Diallo et Sidya Touré qui consiste à remettre en cause l’ordre donné par la junte militaire de rendre leurs résidences privées.

Makanéra qui revenait sur la rencontre tenue hier lundi 21 février entre des membres de la junte et les leaders politique, n’a pas fait dans la dentelle.

S’agissant de ladite rencontre, Alhoussein Makanéra Kaké rapporte que le président de la transition, Colonel Mamadi Doumbouya, a déjà renoncé à son bail de 60 ans pour donner un bon exemple dans le cadre de l’opération de récupération des domaines de l’État. « Ils ont dit qu’ils n’accepteront pas de pagaille pendant la transition. Et que dans le cadre de la récupération des biens, il n’y aura pas de recul, ils seront sans état d’âme », dit-il.

L’allié de l’ancien Président Alpha Condé dit apprécier « le discours de fermeté de la junte » à l’endroit de la classe politique.

En ce qui concerne justement Cellou Dalein Diallo et Sidya Touré, sommés de quitter leur villa respective d’ici le 28 février, Makanéra pense qu’il serait judicieux pour les concernés de partir incognito. D’autant que des milliers de guinéens d’anonymes ont été déguerpis déjà par l’Etat.

« A leur place, je n’aurais pas cherché à faire la publicité autour de ça. (…) Engager un bras de fer avec le CNRD pour semer la pagaille, moi je ne serai pas d’accord », a-t-il prévenu.

Et d’ajouter : « Monsieur Cellou Dalein Diallo quand il était ministre, au moment où on cassait Kaporail rail pour la première fois, il est intervenu sur la RFI pour dire que ce n’est pas un problème des droits de l’homme qu’il faut parler mais qu’il s’agit d’utilité publique, pour sortir les routes et autres. Combien de pauvres qui n’ont pas été Premiers ministres, on a cassé leurs bâtiments ? Quand monsieur Cellou Dalein exhibe ses preuves, je ris seulement. Face à face, lui et moi, on ne fera pas 5 minutes, il ne pourra pas parler ».

Mamady Fofana