samedi , 21 mai 2022

Rencontre CNRD-FNDC: avec un ton “menaçant”, le CNRD demande de dissoudre le FNDC (Ibrahima Diallo)

Intervenant ce mardi 8 février 2022, dans l’émission les “Grandes Gueules” d’Espace Fm, le responsable chargé des opérations du FNDC a fait savoir qu’à la fin du mois de septembre après le coup d’État qui a renversé le pouvoir civil du Pr Alpha Condé, le Comité National du Rassemblement pour le Développement (CNRD) a invité les leaders du (FNDC) qui a combattu sans relâche  le 3ème mandat d’Alpha Condé, au palais, pour leur dire “de mettre fin au FNDC et de dissoudre le FNDC” avec un ton menaçant.

Ibrahima Diallo du FNDC, dans un long réquisitoire, est revenu sur les dessous de cette rencontre avec les membres du CNRD qui dirige la Guinée depuis le 5 septembre dernier.

« Quand nous sommes arrivés en Guinée, après l’exil, que nous avions été accueillis, par la suite nous avons eu une rencontre avec le CNRD qui nous a convoqués à l’époque. C’était en fin septembre, trois (3)  jours avant cette mission. On nous a envoyé dans une salle où nous étions entourés par des hommes encagoulés des forces spéciales avec des armes. Nous étions 4, il y avait Foniké Menguè, Koundouno, Sanoh et moi. Il y avait Bill qui était là aussi. Pour nous, c’était normal parce qu’on était dans une période de coup d’État. Par la suite, tous les membres du CNRD sont venus, ils sont rentrés dans la salle, à l’exception du président du CNRD qui était attendu. Après, tout le monde est ressorti et ils ont demandé à quelqu’un de venir nous chercher, ceinturés par 10 membres des forces spéciales avec des armes. Après, ils nous ont conduits dans une salle à la présidence. Ici aussi, on a attendu, entourés par des hommes en armes. Il y a les membres du CNRD qui sont rentrés mais pas le président. Sadiba, le Chef d’État Major des Armées a pris la parole au nom du CNRD pour dire qu’à partir d’aujourd’hui stop au FNDC, mettez fin au FNDC, il faut dissoudre le FNDC avec un ton menaçant. Le colonel Amara Camara a renchéri avec la même chose.», dit-il. Et de renchérir : « Nous avons répondu également avec un ton menaçant et une réponse ferme pour dire que le FNDC c’est notre identifié. Et pour nous, nous avons été tellement doux pour accompagner le CNRD pour une transition paisible mais il faut dire que notre combat n’est pas terminé.  Nous, nous sommes en train de travailler pour accompagner le CNRD à notre manière, à-travers le suivi et la veille », a-t-il précisé.

Mediaguinee