lundi , 15 août 2022

L’Etat veut régler les dettes intérieures inférieures à 500 millions GNF

Une véritable bouffée d’oxygène pour les petites et moyennes entreprises paralysées depuis plusieurs mois du fait du refus de l’État de régler ses factures. En Conseil des ministres jeudi 13 janvier, le gouvernement de transition dirigé par Mohamed Béavogui a annoncé sa décision d’éponger toutes les dettes intérieures ne dépassant pas 500 millions de francs guinéens.

Aucune date n’a été avancée pour le paiement de ces arriérés.  Mais si cela se concrétisait, il s’agirait d’un premier pas dans le renforcement des entreprises locales.

Le gouvernement Condé avait gelé tous les paiements depuis pratiquement 2020, plongeant toutes les PME contractantes avec l’Etat dans une situation financière délicate.