mardi , 25 janvier 2022

Boké: un commerçant froidement assassiné à Tinguilinta

Thierno Mamadou Diallo, commerçant, marié à une femme et père de 6 enfants, a été froidement assassiné, samedi, 1er janvier 2022, par un inconnu dans le district de Tinguilata, sous-préfecture de Tanènè, Préfecture de Boké.

Selon la Brigade de Recherche de la Gendarmerie de Boké, Thierno Mamadou a été joint au téléphone par un inconnu qui lui aurait dit qu’il possédait des sacs d’arachide à vendre dans son champ à Tinguilinta.

Sitôt, M. Diallo a pris son sac d’argent pour se rendre sur le lieu indiqué en compagnie de son fils.
Arrivée sur les lieux, son interlocuteur les a poliment salués et leur a demandé de lui accorder un petit temps pour récupérer quelque chose dans sa case.
Après une si longue attente, Thierno Mamadou Diallo demanda à son fils d’aller appeler le monsieur dans la case.

C’est en cours de chemin que le fils de Thierno Mamadou Diallo aurait entendu un coup de feu retentir à l’intérieur de la case. A son retour, le petit retrouve son père dans un bain de sang avec le visage complètement broyé.

Soudain, le présumé assassin est ressorti de la case pour s’accaparer du sac de la victime avant de s’éclipser. Le petit garçon a pris le chemin de retour pour alerter les riverains.
Informée, la gendarmerie départementale de Boké a dépêché des enquêteurs sur les lieux de crime.

Sur instruction du Procureur de la République près le Tribunal de Première instance de Boké, le corps du commerçant a été admis à la Morgue de l’hôpital régional avant d’être finalement remis à sa famille pour inhumation. L’enquête se poursuit, a-t-on indiqué.

A noter qu’il y a un an, deux commerçantes avaient échappé de justesse à la mort dans le même district de Tinguilinta.

AGP