samedi , 22 janvier 2022
Flash info

Les partis politiques en rang serré face à la junte militaire

En Guinée, les partis politiques veulent désormais parler d’une même voix face à la junte militaire qui dirige le pays depuis septembre.  Réunis lundi 3 janvier à Conakry, ils ont décidé de la création d’un collectif  dont l’acronyme est « CPPG ».

La création de la nouvelle plateforme a été annoncée par l’ancien Premier ministre et figure de proue de l’opposition contre le régime Alpha Condé, Cellou Dalein Diallo.
Le Collectif des partis politiques de Guinée (CPPG) a d’ores et déjà mis sur pied un Comité de coordination de 14 membres qui entrera en action dès jeudi en définissant la position du collectif sur un certain nombre de faits. Le groupe entend donner sa position sur la constitution, le code électoral, l’organe de gestion des élections, le chronogramme, la durée de la transition et le fichier électoral. « On va définir une position consensuelle qu’on va exprimer publiquement à travers un mémo qui sera adressé au CNRD, et au partenaires techniques et financiers », a dit Cellou Dalein Diallo.
Les partis politiques s’apprêtent à s’exprimer sur des choses dont certaines sont déjà tranchées par la junte militaire, sans consultation aucune. C’est le cas notamment de l’organe de gestion des élections qui n’entre plus dans les petits calculs du CNRD.  La junte a décidé de confier l’organisation du référendum et des élections futurs au ministère de l’Administration du territoire et de la décentralisation.
Mamady Fofana