samedi , 22 janvier 2022
Flash info

Fer : vers une entrée en bourse du projet Nimba

Les résultats encourageants obtenus par la Société des Mines de Fer de Guinée (SMFG) suite aux premières études de faisabilités du projet d’exploitation du fer des monts Nimba pousse les dirigeants de la compagnie à envisager très sérieusement une cotation boursière pour lever des fonds et activer son exécution.

Selon Robert Friedland, PDG de High Power Exploration, actionnaire majoritaire de la SMFG cité par Financial Times, le projet pourrait entrer sur le marché boursier de Londres. Une “place naturelle” pour le projet Nimba, d’après le milliardaire, cité par le quotidien économique et financier britannique.

L’annonce est faite à un moment où le projet semble prendre du plomb dans l’aile. ArcelorMittal, l’autre acteur majeur qui devra mettre son chemin de fer à la disposition de la SMFG en vue de l’exportation du minerai de fer via le port de Buchanan, au Liberia, multiplie la surenchère en ce qui concerne les investissements pour l’extension de sa voie ferrée.

C’est en septembre 2019 que le gouvernement guinéen a approuvé la cession des actifs du consortium EuroNimba (BHP, NewMont et Orano – ex-Areva) dans la SMFG à la HPX. La compagnie de Friedland en est ainsi devenue l’actionnaire majoritaire avec 85% des parts. Le reste est détenu par l’Etat guinéen.

Les monts Nimba regorgent l’un des plus importants gisement de fer inexploités au monde.

La convention prévoit la construction d’une mine de fer d’une capacité de 30 millions de tonnes par an.

Les résultats définitifs des études de faisabilité sont attendus début 2023. Mais la SMFG a récemment annoncé que les premières études qui ont porté principalement sur le développement de la mine, le chemin de fer et les infrastructures portuaires donnent des résultats très prometteurs. Ces études ont été conduites par les groupes Hatch Ltd de Toronto, une compagnie canadienne d’ingénierie, Fluor corporation, China Railway Liuyuan Group Co Ltd, China Harbour Engineering company Ltd et Golder Associates.

Les investissements sont estimés à 2,7 milliards USD et comprennent l’extension du chemin de fer et du port de Buchanan, évalués à plus de 600 millions USD.

La Société des Mines de Fer de Nimba est dirigée par l’ancien Premier ministre guinéen Mamady Youla.

Source : Emergence