samedi , 27 novembre 2021
Flash info

Le ministre de l’Administration du territoire plaide pour la restauration de l’autorité de l’Etat

Le nouveau ministre de l’administration du territoire et de la décentralisation, Mory Condé a été installé jeudi, 28 octobre 2021 dans ses fonctions.

Il aura la lourde charge d’améliorer la sécurité intérieure en s’appuyant sur les structures de base de l’administration dans les régions pour la durée de la transition afin de relever les défis du Département.

Au cours de cette cérémonie, Mory Condé a invité l’ensemble du personnel du Ministère à travailler en étroite collaboration pour répondre aux attentes des nouvelles autorités du pays et de l’intérêt supérieur.

« La restauration de l’autorité de l’État et le renforcement de la décentralisation sont au cœur des préoccupations du gouvernement de transition dirigé par son excellence Colonel Mohamed Béavogui. C’est dans ce contexte que je prends fonction au moment où le Chef de l’État veut enfin engagé véritablement notre nation sur le chemin de l’émergence, toute chose qui ne pourrait se réaliser que si chacun des guinéens prend une part à la construction du futur exemplaire que le colonel Mamadi Doumbouya appelle de tous ses vœux en vue de l’organisation des futures élections, construire la décentralisation en dotant des collectivités de moyens financiers suffisants et par un transfert des compétences effectives. Sécuriser nos frontières avec nos pays voisin, redynamiser les ONG et le mouvement associatif, encadrer le fonctionnement des partis politiques, améliorer les conditions des personnes retournées pour moderniser notre système d’état civil à travers la digitalisation sont entre autres les nombreux défis qui nous interpellent. La bonne marche de l’État passe nécessairement par le bon fonctionnement de son administration centrale et décentralisée pour une meilleure territorialisation de la politique publique», a déclaré Mory Condé.

La cérémonie d’installation a été présidée par le ministre secrétaire général du Gouvernement accompagné des membres du CNRD, du personnel du ministère et de quelques personnalités.

Avec AGP