mercredi , 20 octobre 2021

Un employé du port de Conakry poursuivi pour viol sur mineure suivi de grossesse

Salifou Touré, pointeur de son état au Port Autonome de Conakry (PAC) a comparu, lundi, 4 octobre 2021, au tribunal criminel de Dixinn pour des faits de viol sur une fillette de 13 ans, élève en 5ème année, entrainant une grossesse, a suivi l’AGP.

Placé sous mandat de dépôt le 5 mai 2021, Salifou Touré âgé de 36 ans a tout d’abord réfuté les allégations portées sur sa personne avant de soutenir qu’il y a eu bel et bien 3 fois de suite des relations charnelles entre lui et Mabinty Soumah, âgée 13 ans selon ses parents. Une relation qui aurait entrainé une grossesse par la suite.

« Dans cette affaire, Il n’y a jamais eu de viol. Les relations charnelles que j’ai eues avec elle, étaient consentantes. Nous avons partagé ces moments de joie ensemble », a expliqué le mis en cause.

Par contre la victime, Mabinty Soumah, dans l’arrêt de renvoi dit avoir été contrainte par Salifou d’entretenir des relations sexuelles.

Habitant dans la même cour que Mabinty Soumah, élève en 5ème année dans une école primaire de la place, Salifou Touré aurait tissé des relations amoureuses avec la jeune Mabinty qui, selon lui a dépassé les 13 ans.

Dans l’arrêt de renvoi, il est dit que Mabinty Soumah a reconnu qu’il y a eu 3 fois de suite de rapport sexuel entre elle et le mis en cause Salifou Touré. Selon la victime, au cours des deux premiers rapports, il n’y a pas eu de saignement sauf durant le troisième.

Ainsi, après la demande formulée par les avocats de la défense, le tribunal a renvoyé l’audience le 25 octobre prochain pour la production de l’acte de naissance de Mabinty Soumah qui devait être versé sur le dossier.

AGP