mercredi , 27 octobre 2021

Mines : le Colonel Mamady Doumbouya dévoile ses ambitions

Le Colonel Mamady Doumbouya a rencontré jeudi 16 septembre les représentants des compagnies minières opérant dans le pays. La rencontre s’inscrivait dans le cadre des concertations nationales initiées par la junte militaire au pouvoir pour paver le chemin à une transition inclusive.

Dans un discours à fort relent nationaliste qui aura duré une dizaine de minutes, le leader de la junte militaire a commencé par rassurer les miniers de sa volonté à assurer la protection et la sécurité aux investisseurs étrangers.

Mais très vite, l’officier a invité les dirigeants des compagnies au respect « strict » des obligations légales et contractuelles.

Côté guinéen, il a promis de respecter les engagements pris par l’Etat. « La Guinée restera toujours attachée au respect des normes et principe de transparence et de bonne gouvernance prônée par l’Initiative de transparence dans les industries extractives », a-t-il dit.

Du contenu local

Colonel Doumbouya a encouragé les sociétés à mettre un accent sur le contenu local.  Il a insisté sur la priorisation des sociétés locales dans l’octroi des contrats de sous-traitance.

« Aucune entreprise avec les intérêts étrangers ne pourrait être désignée pour faire la maintenance et la construction des routes non goudronnées. Cette mesure concerne aussi le transport des minerais notamment par voie terrestre et pour le transport des travailleurs », a-t-il annoncé.

Le Chef de la junte a invité à réserver certains postes aux ressortissants guinéens. Parmi ceux-ci, figurent les cadres de direction, notamment les ressources humaines, le développement communautaire, la communication et les relations extérieures.

Il a également appelé au respect scrupuleux des normes environnementales et sociales par les compagnies est impératif. « Nous y veillerons particulièrement », a prévenu le militaire.

Transparence 

L’autre domaine dans lequel le chef du CNRD a promis de s’investir est la transparence et la bonne gouvernance.

Les entreprises minières devront œuvrer à notifier à l’Etat guinéen toutes les transactions commerciales et financières y compris entre maisons mères et filiales.

Par ailleurs, il a encouragé à l’utilisation efficiente et transparentes du Fonds de développement local et du Fonds national de développement local.

Transformation des minerais sur place

Le leader de la junte militaire a encouragé les sociétés minières à investir dans la transformation des minerais sur place pour créer de la valeur ajoutée.

« La transformation des matières premières et la diversification des activités minières telle qu’envisagée dans la plupart de vos conventions devient impérative », a affirmé le Colonel Doumbouya jeudi lors d’une rencontre avec les représentants des compagnies minières. « Vos obligations dans ce cadre doivent être respectées sans délai », a-t-il insisté.

Le nouvel homme fort de Guinée a reconnu les efforts dans les secteurs de la bauxite et l’or ces dernières années. Il a cependant appelé à mettre tout en œuvre pour favoriser la production d’autres minerais, y compris le fer.

« Si nous pouvons nous satisfaire de l’accroissement du volume de la production de bauxite, les retombées sur l’économie guinéenne ne sont pas encore pleinement satisfaisantes », a-t-il soutenu.

Pour le président du CNRD, les acteurs doivent maintenant passer aux processus de transformation de la bauxite en alumine, puis en aluminium, sur place.

Se posant en véritable défenseur des intérêts de son pays, le Colonel Mamady Doumbouya a invité les compagnies au respect des obligations contenues dans les conventions. Ainsi que les dispositions relatives à la fiscalité, la redistribution des richesses, la préservation de l’environnement et la responsabilité vis-à-vis des générations futures.

« Il est temps que le secteur minier joue son rôle de levier d’entrainement pour les autres secteurs de l’économie nationale à savoir l’agriculture, l’élevage, la pêche, l’industrie manufacturière, l’infrastructure etc. », a-t-il ajouté.

Source : Emergence Mag