vendredi , 24 septembre 2021

Foniké Menguè : « Louange à l’Eternel »

Condamné en janvier par le Tribunal correctionnel de Mafanco pour « participation délictueuse à un attroupement susceptible de troubler l’ordre public », Oumar Sylla, alias Foniké Menguè a recouvré la liberté mardi suite à une décision de la junte militaire au pouvoir en Guinée depuis le renversement d’Alpha Condé.

Sylla, un activiste de la société civile, membre du Front national pour la défense de la constitution (FNDC), purgeait une peine de 11 mois de prison ferme.

A sa sortie, l’homme s’est montré plutôt croyant, remerciant Dieu pour tout ce qui lui est arrivé.

« Louange à l’Eternel, je suis enfin rentré chez moi. Merci au peuple de Guinée pour tout le soutien », a-t-il écrit sur les réseaux sociaux.

Au total 79 détenus politiques ont été libérés dans la soirée du 7 septembre sur décision du chef du Comité national pour le rassemblement et le développement (CNRD) Colonel Mamady Doumbouya.