vendredi , 24 septembre 2021

Le gouvernement guinéen abaisse ses prévisions de croissance pour 2021 à 5,2%

 Le gouvernement guinéen a publié mardi de nouvelles hypothèses macroéconomiques pour le reste de l’année qui tablent sur un taux de croissance de 5,2% du PIB.

Les nouvelles prévisions présentées mardi 10 août en Conseil extraordinaire des ministres laissent apparaitre une baisse légère du taux de croissance de 0,3%. Dans la Loi des finances initiales adoptée en décembre, le gouvernement projetait en effet 5,5%.

S’agissant du taux d’inflation, le gouvernement réduit là aussi ses ambitions. Il mise désormais sur un taux à deux chiffres, 10,9%, contre 8% initialement.

Fort de ses réformes fiscales, le ministère du Budget revoit à la hausse ses prévisions de recettes qui sont désormais à 25 586,44 Mds de francs guinéens, soit une augmentation de 2 074,80 milliards GNF (8,82%) par rapport à la Loi de finances initiale 2021, a explique le Porte-parole du gouvernement Tibou Kamara.

Officiellement, cet accroissement des recettes propres trouve son explication dans la performance des Douanes qui enregistrent un surplus de 1 350,67 Mds (12,5%), les impôts plus de 455,24 Mds (4,7%) et le Trésor plus de 175,74 Mds (10,8%).

En ce qui concerne les dépenses, elles sont estimées à 31 433,42 Mds de francs contre une prévision initiale de 27 739,07 Mds, soit une augmentation de 3 694,35 Mds de francs (13,32%).

Pour la couverture du déficit budgétaire, l’Etat compte faire recours à des ressources de financement supplémentaires comme les bons du trésor et obligations du trésor.

Emergence Mag