vendredi , 24 septembre 2021

Guinée : l’opposant Abdoulaye Bah ramené à la Maison centrale de Conakry

L’opposant guinéen Abdoulaye Bah qui jouissait jusque-là d’une semi-liberté surveillée a été ramené lundi à la Maison centrale de Conakry. Membre du parti Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), Bah retourne en prison pour avoir appelé à une désobéissance civile, selon l’administration pénitentiaire.

Le Directeur national de l’administration pénitentiaire et de la réinsertion Charles Victor Maka indique que l’opposant s’est aussi rendu coupable d’atteintes aux institutions de la République.

Les vraies raisons de ce revirement de situation pour l’ancien maire de Kindia réside dans une vidéo qu’il a récemment publiée sur les réseaux sociaux.

Pour le ministère de la Justice, il n’aurait pas ainsi respecté les termes de la semi-liberté qui était accordée.

Les leaders de son parti l’Union des forces démocratiques de Guinée estiment pour leur part que la décision de l’administration pénitentiaire relève d’une volonté du président Alpha Condé d’affaiblir leur formation politique. « Cette décision injuste et inhumaine ne fera que galvaniser davantage les citoyens guinéens épris de paix, de justice et de démocratique », a écrit l’UFDG dans une déclaration.

Mamady Fofana