dimanche , 17 octobre 2021

N’Zérékoré : Elle tue un enfant pour devenir riche et écope de 20 ans de réclusion criminelle

C’est un fait macabre qui vient d’être condamné par le tribunal de première instance de N’Zérékoré jeudi 24 juin. Les faits remontent au 14 juin 2017, à Foumbadou dans la préfecture de Lola.

Il s’agit d’un crime rituel orchestré par Massona Camara, Nguomo Kourouma son présumé complice et un féticheur. A contre le ministère public, Massona Camara, vendeuse de lait et de miel d’alors a reconnu les faits et met un accent sur le fait d’être victime d’une manipulation : « c’est Nguomo qui est venu me dire dans mon lieu de vente de lait et du miel que je suis une femme qui a beaucoup de chance. Pour développer ma chance, il m’a dit d’aller voir ensemble un féticheur dans le village de Samoukadou. Nous sommes partis et, ce féticheur m’a dit de tuer un enfant de 5 ans et lui ramener ses salives pour que je sois riche. En ce moment ; on m’avait donné un médicament, je n’étais plus moi-même. […] comme j’étais enceinte de 9 mois je suis venue chez moi à Foumbadou. Après mon accouchement, Nguomo Kourouma m’a appelé que le moment est arrivé. C’est ainsi j’ai pris le fils du grand frère de mon mari et nous sommes allés au marigot pour le tuer. J’ai fait tout avec Ngouomo, je vous le jure » se défend-elle.

« Je ne reconnais pas cette femme et je n’ai jamais collaboré avec elle », rétorque Nguomo Kourouma, son présumé complice et reniant tout en bloc.

Après confrontation des présumés criminels, la défense et le ministère public, il est retenu 20 ans de réclusion criminelle contre Dame Massona Camara. Quant à Nguomo Korouma et le féticheur en cavale depuis les faits, ils écopent d’une condamnation à perpétuité.


AGP