mardi , 26 octobre 2021

Assemblée nationale : fronde contre Damaro, le meneur nommé Louncény Camara

[Info Mediaguinee] “Mortal Kombat” à huis clos à l’Assemblée nationale. Le président de l’institution Elhadj Amadou Damaro Camara est accusé par les présidents des commissions de tout gérer à son niveau et de “filer les marchés à fille, épouse et beau-frère”.

Le frondeur en chef a un nom : Louncény Camara, ancien ministre et ancien président de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni)..
Selon nos informations, Damaro qui rejette les accusations aurait indiqué lors d’une réunion avec ses collaborateurs que le favoritisme ne lui ressemble pas et que les marchés sont donnés aux plus méritants. Sauf que ses détracteurs soutiennent dur comme fer que “les compétences sont partout”.

Pour éviter que les choses ne s’empirent, les protagonistes se sont tous transportés mardi dernier au palais Sékhoutouréya pour près de de 3 heures d’horloge.

Le président de la République qui a écouté les deux parties aurait indiqué qu’il va mieux se renseigner mais ajouté qu’il ne cautionnera pas le gré à gré.

“Ce que j’ai refusé à mes ministres, je ne l’accepterais pour personne”, aurait confié le chef de l’Etat.

Aux dernières nouvelles, on apprend que des élus du peuple n’excluent pas de demander la modification de la durée du mandat du président du Parlement et la recomposition du bureau de l’assemblée nationale. Nous y reviendrons…

Par Mediaguinee