dimanche , 1 août 2021

Mali : le Colonel Goïta reçoit les ex-rebelles, inquiets après un 2è coup d’Etat

Le colonel Assimi Goïta, déclaré président de transition malien, a rencontré tard mercredi la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA), signataire d’un accord de paix en 2015, a-t-on appris auprès des deux parties.

Cette rencontre a eu lieu alors que la CMA s’inquiète des suites du coup de force mené la semaine passée par le colonel Goïta et de ses conséquences sur cet accord, dont la mise en œuvre est jugée capitale pour espérer sortir le pays de la tourmente.

Après avoir évincé le président et le Premier ministre de transition puis s’être fait déclarer nouveau président, le colonel Goïta doit nommer un nouveau Premier ministre, à la tête d’un gouvernement chargé de créer les conditions d’un retour des civils au pouvoir à l’issue d’élections prévues en février. Or, celui qui tient la corde pour le poste de Premier ministre, Choguel Kokalla Maïga, est connu pour être l’un des plus farouches pourfendeurs de cet accord, conclu sous médiation algérienne.

La CMA, alliance composée essentiellement d’anciens groupes armés indépendantistes touareg et nationalistes arabes qui ont combattu les forces maliennes dans le Nord à partir de 2012, est l’un des signataires de cet accord, avec le gouvernement malien et une coalition de groupes armés loyale au pouvoir, la Plateforme.

La direction de la CMA avait tenu une réunion extraordinaire la semaine dernière à la suite du nouveau coup de force du colonel Goïta. Elle avait ensuite dit dans un communiqué, avoir décidé de « ne pas accompagner la transition actuelle sans un compromis garanti sur ses priorités ».

Le colonel Goïta a reçu mercredi soir une délégation de la CMA en présence de M. Maïga, ont indiqué les deux parties.

« C’était une bonne rencontre », a dit un responsable de la CMA au terme de ces discussions qui se sont achevées dans la nuit.

« La CMA a été rassurée par rapport à ses préoccupations et à réitéré sa disponibilité pour l’accompagnement de la transition », a-t-il dit.

« On nous a présenté Choguel Maïga. Il a suivi les discussions », a-t-il ajouté. »La rencontre s’est bien déroulée avec nos frères de la CMA », a rapporté un conseiller du colonel Goïta parlant sous le couvert de l’anonymat pour ne pas paraître s’exprimer à la place du colonel.

« Devant un autre frère, Choguel Maïga, nous avons parlé de paix, de sécurité, de réconciliation », a-t-il dit.Le colonel Goïta devrait être formellement investi lundi, ont dit des participants à la réunion.

Les acteurs politiques maliens s’attendent à ce que le nouveau Premier ministre soit nommé dans la foulée.

AFP