mardi , 27 juillet 2021

Quand le Covid-19 plonge le transport aérien guinéen dans une zone de turbulence

Le transport aérien a connu une chute drastique en 2020. En cause, la pandémie de Coronavirus qui a durement affecté le trafic à l’échelle internationale. 

En Guinée, le  sous-secteur transport aérien s’est affaissé.  Le nombre de passagers aériens a baissé de 55% à seulement 22.362. Un an plus tôt, en 2019, la Guinée avait reçu 49.638 passagers à partir de l’aéroport de Conakry. 

De cause à effet, le nombre de vols aussi a dégringolé de 44%  à 412 d’aéronefs. 

En ce qui concerne le transport terrestre, les guinéens ont aussi immatriculé moins de véhicules durant l’année.  Environ 3.494 immatriculation  en décembre contre 3.501 à la même période de 2019.