mercredi , 19 mai 2021

Le FMI encourage la Guinée à accentuer la lutte contre la corruption

Le Conseil d’administration du Fonds monétaire international pour la Guinée a félicité le gouvernement mercredi à poursuivre les améliorations apportées au cadre de lutte contre la corruption et a encouragé celui-ci à poursuivre les efforts dans ce sens.

Qualifiant ces améliorations d’encourageantes, le FMI a estimé que les autorités guinéennes devraient continuer à mettre en œuvre toutes les réformes.

« La publication récente du formulaire de déclaration de patrimoine est une étape critique bienvenue pour permettre l’opérationnalisation du nouveau système, qui devrait commencer en 2021, et accroître la transparence et la responsabilité », a déclaré Mitsuhiro Furusawa, Président par intérim et Directeur général adjoint du FMI.

L’invite est faite alors que la Guinée est secouée depuis plusieurs semaines par un scandale financier portant sur un détournement présumé de plus de 200 milliards de francs guinéens et qui implique la ministre de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle. 

Mitsuhiro Furusawa faisait la déclaration au terme de la 5è et la 6è revues du programme économique et financier de la Guinée appuyé par la Facilité Elargie de Crédit (FEC).

A l’issue de ces revues complétées par la Guinée avec succès, le FMI a approuvé un décaissement immédiat de 49,5 millions de dollars. Ce qui porte à 166,6 millions de dollars les décaissements obtenus par le pays depuis l’approbation du programme triennal en 2017.

Mamady Fofana

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*