mercredi , 28 juillet 2021

Ce que le président Alpha Condé attend de l’Afrique en 2020

En 2020, la présidence tournante de l’Union africaine reviendra au Chef d’Etat sud-africain Cyril Ramaphosa. Son homologue guinéen Alpha Condé espère de tout cœur que l’Afrique soit en mesure de décide de son sort, pendant ce mandat. 

En recevant Cyril Ramaphosa à Conakry du 3 au 4 décembre, Alpha Condé a souhaité faire passer son message: Que l’Afrique soit capable en 2020 de gérer ses problèmes sans l’influence du monde occidental. 

Alignant des mots aimables comme « Ramaphosa, un grand panafricain » ou encore « l’Afrique du Sud, brillante représentante de l’Afrique au G20 », le numéro 1 guinéen s’est dit convaicu que l’Union africaine, sous la présidence de son homologue de l’Afrique du Sud, connaîtra un grand progrès. « Nous sommes d’accord que les problèmes africains doivent être réglés par les africains », a insisté M. Condé. 

Le président guinéen à qui l’opposition prête l’intention de briguer un troisième mandat en 2020 a rappelé leur volonté de collaborer avec tout le monde. « Mais nous voulons qu’il nous accompagnent et que les décisions soient prises par les africains. Nous sommes décidés à travailler ensemble et je peux rassurer qu’il aura tout mon soutien pendant son mandat », a-t-il tenu à clarifier. 

Par Mamady Fofana