mardi , 21 septembre 2021

Ambassadeur de l’UE Gerardus Gielen : « L’accord du 12 octobre est un grand pas pour la Guinée »

L’ambassadeur de l’Union européenne en Guinée, Gerardus Gielen, a affirmé lundi que l’accord signé le 12 octobre entre les acteurs politiques guinéens était bon en dépit de polémique suscitée sur le mode de désignation des conseils de quartiers au prorata des résultats des élections communales.

 

« L’accord du 12 octobre est pour moi un très bon accord même s’il a suscité des désaccords », a déclaré le Chef de la délégation de l’UE au cours d’un déjeuner de presse de fin d’année. « C’est un grand pas en avant pour la Guinée dans son évolution politique », a-t-il confié à la presse.

 

L’accord politique interguinéen paraphé le 12 octobre dernier prévoit la tenue des élections locales en février 2017. Il donne également mandat à l’Assemblée Nationale de procéder à la révision de la Loi portant composition, organisation et fonctionnement de la CENI. Et prévoit par ailleurs l’indemnisation des victimes des violences des manifestations relatives aux élections législatives de 2013.

 

Cet accord est décrié par une partie certains partis politiques et la société civile qui craignent une « politisation » des conseils des quartiers et districts avec la désignation des présidents par les formations politiques.

 

Pour le diplomate de l’Union européenne il faut évaluer cet accord à sa juste valeur.Il estime que ce document continent des avancées significatives comme l’amendement du Code électoral et le projet de loi sur les collectivités.

 

« Il revient à l’Assemblée nationale de prendre ses responsabilités », a-t-il rappelé.

 

Par Ougna Camara