samedi , 8 mai 2021

Boké : la population de Dibiya réclame l’eau et l’électricité

Plongée dans une pénurie d’eau et de courant électrique, depuis des jours, la population du quartier Dibiya, dans la Commune Urbaine (CU) de Boké, a investi le bureau du préfet, Mohamed Lamine Doumbouya, mardi, mardi, 08 novembre 2016, a suivi l’AGP.

Il a été question de rencontrer les responsables de ces deux services, pour se dire les quatre vérités autour de la problématique d’eau et de courant électrique qui secoue les habitants de ce quartier.

Préoccupé par la situation, le préfet de Boké, Mohamed Lamine Doumbouya a, à son tour, convoqué d’urgence, les gestionnaires des deux denrées vitales en vue de trouver une issue favorable à la crise. Une manière d’éviter d’éventuelle colère des citoyens dans la cité.

Au terme de la concertation, les gérants des stations d’eau et d’électricité ont promis la réhabilitation des lignes de Dibiya.

«Nous ne voulons pas passer par la rue pour résoudre nos problèmes. C’est pourquoi, nous sommes venus solliciter l’arbitrage de monsieur le préfet pour lequel, nous avons beaucoup de respect. Vraiment, les gens-là nous ont fatigués. Mais, ils font exprès de nous provoquer en nous privant d’eau et de courant. Si ça continue comme çà, un jour, on passera à la vitesse supérieure…», s’est défoulé un jeune rencontré à la sortie.

Du constat, dit-on, quand le Camp Kwamé Nkrumah est alimenté en eau, tout le quartier Dibiya sera privé. C’est pourquoi, dans les heures qui suivent, le gouverneur de la Région Administrative (RA) de Boké, Siba Sévérin Lohalamou, entretiendra le commandant du Camp militaire, pour faire une faveur à la population de Dibiya.

S’agissant du courant électrique, d’après nos sources, «la Direction Générale de la société Electricité de Guinée (EDG) a lancé, depuis belle lurette, la commande de nombreux transformateurs qui sont déjà arrivés à Conakry. Dans quelques jours, ces matériels seront acheminés vers les localités qui en ont besoin».

Satisfaits de la nouvelle, les habitants de Dibiya ont accepté de mâcher leur colère et mettre la balle à terre.

AGP

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*