jeudi , 29 juillet 2021

Qui était Rougui Barry ? Voici comment elle se décrivait…

Rougui Barry est décédée ce dimanche 13 mars au Maroc des suites de maladie. A 63 ans, cette dame de fer qui était occupait le poste de ministre conseillère à la Présidence jusqu’à sa mort a eu un parcours atypique. Nous vous livrons une biographie à travers son CV qu’elle a elle-même rédigé lorsqu’elle était au ministère des Guinéens de l’étranger (2010-2014).

 

CURRICULUM VITAE

De Son Excellence Madame KABA Hadja Rougui BARRY Ministre Délégué des Guinéens de l’Etranger.

Nom: BARRY épouse KABA

Prénoms : Rougui

Date et Lieu de Naissance : 23 Septembre 1953 à Mamou.

Poste Actuel : Ministre Délégué des Guinéens de l’Etranger suivant le Décret D/2010/016/PRG/SGG/ du 30 décembre.

Janvier 2009 – février 2010 : Nommée Secrétaire Générale du Ministère des Transports pour deux (02) jours, puis élevée au rang de Ministre de l’Enseignement Pré-universitaire, Technique, Formation Professionnelle et de l’Education Civique.

Dans le cadre de mes activités a ce poste, il m’a été donné l’occasion de prendre part aux audiences du Chef de l’Etat avec les partenaires au développement et d’autres personnalités de stature internationale.

J’ai pris contact avec des Chefs d’Etat Africains et des pays d’autres continents à travers différentes missions effectuées au compte de l’éducation.

Des rencontres régulières ont été organisées avec les syndicats de l’éducation pour résoudre les différents problèmes de l’enseignement.

Des contacts permanents ont été menés avec des organisations internationales notamment, l’UNESCO, le PAM, le PNUD, la BID et tant d’autres.

Participation au symposium des Dix Ministres de l’Enseignement et de la Formation Professionnelle, tenue à Dakar en 2009 sous la présidence de

Son Excellence Maître Abdoulaye WADE, Président de la République 2 du Sénégal. (Sénégal, Mali, Centre Afrique, Togo, Niger, Burkina-Faso,

Bénin, Tchad, Guinée).

Différentes réalisations au sein du Département Dans le cadre de l’application du plan d’action 2009-2010 :

– Tenue d’un Atelier de présentation des résultats de l’étude sur les violences faites au Filles en milieu scolaire à Conakry (20 Août 2009) ;

– Elaboration d’un programme nutritionnel pour une éducation de qualité au court de la période 2009-2010 ;

– Organisation régulière de rencontres pédagogiques des Enseignants en 2009 ;

– Organisation de voyages d’études financés par l’UNESCO en faveur des Ecoles Techniques ;

– Organisation d’un village de vacance dans le cadre de la correction des examens ;

– Amélioration de la Gestion du Système Educatif par :

La création du comité de développement de l’école.

Et la régularisation du paiement des différentielles de salaire aux enseignants ;

La mise en place de la mutuelle des personnels de l’Education par l’organisation de la Convention de Collaboration pour la l’IDEC ;

Amélioration de la Gestion des ressources humaines de l’Education par des mesures urgentes de redressement en matière de mutation et de renforcement des capacités des enseignants ;

Elaboration d’une note technique sur la formation professionnelle des forces Armées ;

Edition d’un ouvrage intitulé l’Education en marche en 2009.

En février 2010, j’ai passé le service au Ministre entrant avec ce bilan positif vivement apprécié par les cadres du Département.

EXPÉRIENCE POLITIQUE

De 1990 à 2000 :

Elue et réélue Maire de la Commune de Matam.

Activités durant les deux (02) Mandants

Création de plus (200) ONG et des mouvements associatifs qui ont permis l’octroi de l’emploi à plusieurs jeunes diplômés en quête dupremier emploi.

Création d’un centre de couture équipé d’une centaine de machines pour la formation des jeunes filles qui sont toutes devenues aujourd’hui des formatrices.

En ma qualité de femme Maire de Commune et eu égard mon expérience dans les affaires, j’ai été élue membre du Club des Managers Africains, de 1991 à 2000.

Victime de mes prises de position militante face à la situation politique que traversait le pays, j’ai été emprisonnée en 2004. Ce qui m’a conduit d’observer une grève de faim de neuf (09) jours en guise de protestation, pour l’injustice.

Toujours pour des raisons politiques, ma candidature aux élections Communales de 2005 a été boycottée et rejetée par les responsables du parti au pouvoir.

1998 dons du monument géant de l’Almamy Samory TOURE pour son centenaire : implantation du buste à Kérouané et grandeur à Conakry Enam.

Plusieurs autres œuvres humanitaires et infrastructures sociales.

De 2000 à 2005 :

Membre influente de l’Union des Forces Républicaines (UFR).

Toutefois, pour des raisons de conviction personnelle, j’ai fini par démissionner de ce parti politique ;

Le 08 Mars 2010, bien que n’appartenant pas a un parti politique depuis, à l’occasion de la Célébration de la journée internationale de la Femme, des Amis et Sympathisants ont sollicité ma participation aux préparatifs de l’élection présidentielle qui devait mettre fin à la période de Transition pour le retour à l’ordre constitutionnelle en Guinée ;

Le 15 avril 2010, suite à cette sollicitation, j’ai participé à la création du parti politique dénommé la Guinée Unie pour la Renaissance (GUR).

Les Fondateurs de cette nouvelle formation politique ont tous placés leur confiance en ma personne pour me plébisciter comme Présidente du GUIR.

Ma position de Femme leader politique ma permise de prendre part a d’importante négociation pour des prises de décision concernant la promotion et la défense des intérêts des Guinéens afin de bâtir une Guinée unie et prospère.

Le 27 Mai 2010, par conviction j’ai accepté de collaborer avec le Professeur Alpha CONDE, Président du Rassemblement du Peuple de Guinée (RPG) figure emblématique de l’opposition Guinéenne.

Le 07 Novembre 2010, grâce à ma contribution à l’exécution du programme de la campagne électoral j’ai accédé au poste de coordinatrice nationale de l’ARC EN CIEL pour l’élection du président du parti (RPG). Ce même jour en dépit de mon hospitalisation j’ai puis me rendre au 2ème tour du scrutin présidentiel pour remplir mon devoir civique.

EXPÉRIENCE DANS LES AFFAIRES

En 2000 Club des Nations Africaines à Paris : CNAF.

Au plan humanitaire, après 30 ans d’exercice, j’ai accédé au poste de Présidente de l’ONG Aide pour le Développement durable (ADD), en 2006.

De 2001 à 2008, j’ai exercé plusieurs actions humanitaires dont l’octroi de 1600 lunettes pharmaceutiques à des personnes démunies (Femmes et Enfants). Ce qui m’a permit d’être à la tête de 300 ONG et coopérative au plan national.

Au plan Commercial et Entreprenariat, j’ai été la première femme exportatrice de café vert depuis 1986. J’ai été aussi la première femme fondatrice d’une usine de fabrication de Batterie en 1993 avec plus de (400) employés. Mes initiatives toujours porteuses m’ont permis de tisser des relations avec le monde des affaires, à l’intérieur et à l’extérieur de la Guinée.

ÉDUCATION

Durant mon mandant de Maire de la Commune de Matam, j’ai bénéficié d’une bourse de formation au Centre de Recherche et de Perfectionnement des Grands Projets, au Canada en 1993. J’ai aussi bénéficié d’une autre bourse de formation en Commerce International, durant la même période et au même lieu.

En 1975, j’ai suivi de brillantes études au lycée 02 octobre, d’où j’ai été admise au Baccalauréat unique série Math Physique.

En 1981, après avoir suivi une préformation en génie civile, j’ai obtenu mon diplôme en Economie à l’Université de Paris Assas.

ÉTUDES SECONDAIRES

De 1969 à 1972 : Admise au CER de Coléah.

Diplôme obtenu : Brevet d’Étude du Second Cycle (BEPC) avec mention Bien.

J’ai encore mes cahiers où figure les notes de l’école primaire jusqu’au BAC.

ÉTUDES PRIMAIRES

De 1962 à 1968 : École Primaire de Coléah

Diplôme obtenu : Certificat d’Étude Primaire Élémentaire ;

Distinction : inscrite au Tableau d’honneur de l’École pour le bon travail dans la discipline.

CONFESSION RELIGIEUSE

Musulmane pratiquante ayant réussi à lire et à relire le « CORAN » entièrement avec sa traduction,en Français et en Pular.

La fin de la lecture du« CORAN » a été marquée par l’organisation d’une cérémonie religieuse, au cours de la quelle j’ai accédé au rang de THIERNO Rougui, un titre honorifique qui a une signification très profonde pour les croyants musulmans.

ACTION DE DEVELOPPEMENT, DE RECONCILIATION ET D’OUVERTURE DE DIALOGUE POUR UNE CROISSANCE ET LA CONSOLIDATION DE LA PAIX : PRESIDENTE DE LA PLATEFORME DE CONCERTATION SOCIO POLITIQUE DES CADRES ET RESSORTISSANTS POUR LE DEVELOPPEMENT DU FOUTA DJALLON EN VUE DE SON IMPLICATION DANS LE PROCESSUS SANS EXCLUSION AUCUNE AVEC les 13 PREFECTURES où vivent 25 ethnies de la Guinée.

Bassari, Badiaranké, Baga, Diakhanke, Diallonké, Diola, Guerzé, Konon Koniagui, Kouranko, Kounianké, Kissi, Lele, Landouma, Mano, Malinke Mikhiforet, Mandinko, Nalou, Peulh, Soussou, Toma, Teminer, Tyapi.

Le dialogue social de cette plateforme s’inscrit vers une plateforme de concertation sociale des organisations de solidarité Nationale et Internationale pour le Développement :

PC-SOS-NID : pour une pensée globale des quatre régions naturelles pour une solution locale c’est la Guinée qui gagne.

Mme KABA Hadja Rougui BARRY disait : « Aujourd’hui, nous devons préparer la guinée aux défis de l’avenir pour que notre pays puisse profiter pleinement de la reprise, pour qu’il soit plus fort, plus compétitif, qu’il crée plus d’emplois. Il nous faut investir pour rattraper le retard dû à la crise. C’est de l’investissement que naît le progrès technique, moteur de la croissance.

De notre passé culturel, nous trouvons nos repères car ce qui reste lorsqu’on a tout oublié.»