mardi , 27 juillet 2021

Alpha Condé plaide pour le pardon au sein du parti au pouvoir

L’atmosphère délétère qui règne depuis plusieurs mois au sein du RPG Arc-en-ciel, le parti au pouvoir, préoccupe le président Alpha Condé. Ce samedi 5 février, au siège de cette formation politique qui l’a porté au pouvoir, il a appelé les militants à l’union et au pardon.

 

Les frondeurs qui protestent contre les choix du président de la République et les dirigeants du parti depuis quelques mois semblent avoir été entendus.

 

Le Chef de l’Etat qui multiplie les démarches pour calmer les esprits et colmater les brèches au sein de sa famille politique afin d’éviter le naufrage avant la présidentielle de 2020 était le samedi 5 février dernier au siège du RPG Arc-en-ciel au quartier Behanzin.

 

Alpha Condé, comme pour dire qu’il a entendu les revendications des frondeurs, a annoncé un congrès dans les prochains mois. Lequel congrès concerne toutes les instances du parti « de la base au sommet », selon lui.

 

En se posant en unificateur, il a invité toutes les parties au pardon. « Ce qui vient de se passer au parti doit nous interpeller tous. Et comme vous le savez, le RPG est un grand parti qui a fait ses preuves. Donc, nous devons renforcer cette unité et oublier ce que nous avons connu récemment. (…) Qu’on se pardonne pour faire face aux nombreux défis que nous interpellent », a lancé Alpha Condé.

 

Et de poursuivre : « Les responsables du parti ont droit de vous expliquer ici les choses telles qu’elles se présentent. Chose que ces derniers ne font pas malheureusement. Mais nous allons corriger tout ça. Désormais, ce n’est plus n’importe qui, qui présidera les réunions hebdomadaires ».

 

Par Fanta Bah