vendredi , 30 septembre 2022

Albert Damatang Camara : « la grève va nous affaiblir »

Le ministre Porte-parole du gouvernement a affirmé vendredi dernier que  le déclenchement par la CNTG et l’USTG d’une grève générale illimitée affaiblirait l’Etat guinéen.

 

Le ministre Camara s’exprimait à l’issue d’une énième négociations avec les syndicats qui s’était soldée par un échec.

 

« Même pendant la grève on négocie. La question n’est pas là. (…). Si on respectait le principe de la grève, il ne devait pas y avoir de problèmes. C’est en Guinée où on a peur de la grève en tant que telle. C’est vrai que ça va nous affaiblir, parce que ça va encore ralentir un peu plus l’économie. Donc ça va diminuer nos recettes. Ça va nous mettre plus en difficultés pour régler nos problèmes. (…) Le syndicat est dans son rôle. Et c’est vrai que quand un travailleur n’est pas satisfait, son rôle c’est d’arrêter de travailler. Est-ce que c’est la solution ? Ça, on en discutera autrement. Aujourd’hui, nous nous sommes concentrés de savoir qu’est-ce qu’on peut faire avec nos contraintes, avec nos engagements internationaux, pour satisfaire les populations guinéennes que ce soit le carburant, que ce soit d’autres mesures. Nous y réfléchissons.

Pour le moment l’hypothèse de la diminution du prix du carburant met en danger notre programme avec le FMI et nous projette sur des difficultés beaucoup plus graves que celles que nous vivons aujourd’hui. C’est la seule conviction que nous avons. Et le FMI ne va pas changer de fonctionnement pour faire plaisir à la Guinée seule. »

 

Kaloumpresse