samedi , 24 juillet 2021
Flash info

Présidence de la République : Kiridi Bangoura a-t-il vraiment jeté l’éponge ?

C’est la confusion. Depuis un peu plus de 24h maintenant, des informations faisant état de la possible démission du ministre d’Etat, Secrétaire général de la Présidence, Naby Youssouf Kiridi Bangoura, circulent dans la capitale guinéenne sans qu’elles ne fassent l’objet de démenti formel et officiel.

 

S’agit-il d’un coup d’essai pour créer le buzz ? D’un chantage ? Ou simplement d’une fausse vérité ? Les questions taraudent les esprits. Le ministre Kiridi Bangoura, l’un des proches du Chef de l’Etat pendant les cinq dernières années aurait déposé sa lettre de démission sur la table de ce dernier.

 

Selon plusieurs informations – à prendre naturellement au conditionnel puisque non confirmées par l’intéressé lui-même – le Secrétaire général de la Présidence aurait volontairement quitté son poste en raison des décisions de nomination prises par son patron. Décisions qu’il jugerait « unilatérales ». En clair, il reprocherait à Alpha Condé d’avoir procédé aux dernières nominations sans l’avoir associé en tant que Secrétaire général de la Présidence. Il aurait appris la nomination du Premier ministre Mamady Youla, le Haut représentant du Chef de l’Etat Sidya Touré et son Conseiller Jacques Diouf, ainsi que les membres du gouvernement comme tout autre citoyen lambda. Même si c’est lui qui a lu le décret du PM à la télévision guinéenne.

 

On sait que l’atmosphère était très tendue à la Présidence entre potentiels « Premiers ministrables » originaires de la Basse Guinée depuis l’élection présidentielle d’octobre dernier. Le président aurait-il compris ces velléités affichées par voies de presse interposée et décidé de gérer ses dossiers lui seul ?

 

D’autres informations croient savoir que la démission annoncée du fils de la sous-préfecture de Wonkifon  serait motivée par le fait que Chef de l’Etat veut se débarrasser des têtes habituelles qu’il voit depuis cinq ans.  Pour les défenseurs de cette hypothèse, Kiridi a vu le vent venir et a décidé de quitter très tôt afin d’éviter l’humiliation.

 

En attendant tout démenti officiel par Kiridi Bangoura ou la Présidence, nos informations soutiennent que ce mercredi matin l’intéressé ne s’était toujours pas présenté à son bureau au palais présidentiel.

 

Par Mamady Fofana