mercredi , 8 décembre 2021
Flash info

Quand Marie Dioubaté crée un sentiment de malaise chez l’opposition !

La candidate du Parti des Écologistes de Guinée (PEG), Marie Madeleine Dioubaté, a surpris lundi ses collègues de l’opposition en appelant au calme et à la retenue pendant qu’ils exigent l’annulation du vote du dimanche.

 

La seule femme candidate à l’élection présidentielle a reconnu au cours d’une conférence de presse l’existence de plusieurs anomalies liées au scrutin du 11 octobre. Au point de qualifier le lendemain du vote de « jour triste parce que la démocratie n’était pas au rendez-vous ».

 

Sans ambages, celle qui est soupçonnée par une certaine opinion d’être un pion d’Alpha Condé, a accusé la Commission électorale nationale indépendante d’incompétente.

 

Mais ce qui a visiblement surpris ses pairs de l’opposition, c’est lorsque la patronne des écologistes a appelé leurs militants à la retenue. « Je demanderai à nos militants de garder le calme. Ce problème sera régler entre nous et la mouvance présidentielle ». Silence sur fond de malaise.

 

Cette sortie a amené Cellou Dalein Diallo de l’UFDG a rappeler indirectement sa collègue à l’ordre. Rappelant que les sept candidats ne reconnaitront pas les résultats du scrutin, l’ancien Premier ministre a indiqué qu’ils pourraient faire recours aux manifestations de rue.

 

« N’ayons pas peur des mots. Nous avons le droit de manifester, nous allons exercer tous nos droits », prévenu le leader de l’opposition Cellou Dalein Diallo. « Il faut que ça soit clair. Je ne veux pas exclure les manifestions qui est consacrée par la constitution ».

 

Par Mamady Fofana