samedi , 8 mai 2021

« La CENI était moins prête », selon les Observateurs de l’Union européenne

La Mission d’observation électorale de l’Union européenne en Guinée a estimé dimanche à mi-journée que la Commission électorale nationale indépendante (CENI) n’était pas prête à tenir le vote aujourd’hui.

 

A l’issue d’une série d’observations à Conakry et dans la préfecture de Dubréka, la Mission d’observation électorale de l’UE a déploré la lenteur dans les bureaux de vote. Une lenteur due, selon le Chef de mission, Frank Engel, aux difficultés de retrouver les électeurs sur les listes électorales.

 

« Il y a des problèmes manifestes en terme de possibilité pour les collaborateurs des bureaux de vote de retrouver leurs électeurs. Parce que les listes dont ils disposent ne comportent pas d’ordre logique, ni alphabétique, ni numérique », a dit Engel au cours d’un point de presse.

 

Selon le Chef Observateur, ce désordre entraine de la lenteur dans les différents bureaux de vote.

« Il se trouve probablement qu’elle était moins prête qu’elle l’affirmait », a dit Engel, en faisant référence à la Commission électorale nationale indépendante.

Il a ajouté que d’autres manquements comme l’absence de « quelque chose » et le retard dans l’ouverture des bureaux de vote ont aussi été signalés par endroits. Même si, d’après lui, le vote se déroule dans le calme et la paix sur l’ensemble du territoire national.

 

« Nous constatons que le déroulement des opérations électorales est tel qu’il aurait pu être nettement meilleur, si on avait pensé à un certain nombre de choses avant; si on avait bien voulu écouter les suggestions auparavant », a dit Frank Engel.

 

Par Elie Ougna

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*