vendredi , 9 décembre 2022

Ebola: Le pèlerinage musulman de nouveau compromis, annonce le PM Said Fofana

Alors que l’on croyait le virus Ebola vaincu, voilà qu’il continue encore de défrayer la chronique. Ces derniers jours, l’OMS a révélé des cas en hausse tant en Guinée qu’en Sierra leone.

 

La résistance des uns et des autres dans ces deux pays serait à l’origine de cette situation, malgré l’implication de l’ensemble des couches sociales qui ont été appelés à la rescousse pour freiner la propagation de cette maladie qui a endeuillé de nombreuses familles, et mis à mal notre économie. Les conséquences ne sont pas que de ce côté là. Les fidèles musulmans risquent une fois encore, comme l’an dernier, de ne pas pouvoir se rendre sur les lieux saints de l’islam pour le pèlerinage. Le Premier ministre Said Fofana  dont on dit qu’il manque de fermeté contre ses concitoyens dont la plupart demeurent dans le déni de l’épidémie, est sorti de sa  »mollesse » pour dénoncer les résistances. Et averti que le l’acquittement du 5ème pilier de l’islam cette année pourrait être compromis, si Ebola n’est pas vaincue.

 

« Alpha Condé a demandé à ce que vous continuiez vos prières pour que les autres localités de la Guinée soient épargnées tant qu’il y a un village, tant qu’il y a une seule maison ou un seul Guinéen malade d’Ebola, nous aurons encore des problèmes. Et comme vous le savez, nous sommes musulmans. L’année dernière nous n’avons pas pu aller à la Mecque. Cette année aussi si nous n’y prenons garde ce sera le même scenario. C’est pourquoi donc il ne suffit pas de bouter Ebola hors de sa localité, mais de se battre pour qu’il quitte définitivement tout le pays », a t-il indiqué. A chacun donc de mettre du sien afin de sortir de cette situation épidémiologique qui est la pire que le pays ait connu depuis son indépendance en 1958.

 

Alpha Camara

Gatineau Canada