mercredi , 24 juillet 2024

Une cinquantaine de blessés dans un affrontement entre ressortissants guinéens et maliens

Un affrontement entre ressortissants maliens et guinéens, à la frontière des deux pays, vers Sélingué, dans la région de Sikasso à 140 km de Bamako, a fait « une cinquantaine de blessés » mercredi matin.

Des ressortissants des deux pays se sont « affrontés à l’arme blanche ce (mercredi) matin » pour des questions « de terrain », a indiqué la source.

Selon elle, des ressortissants maliens, « avaient permis à leurs voisins Guinéens d’exploiter des terres à des fins agraires. Des recherches ont montré que la dite zone regorge de l’or ».

Pour notre source, la richesse de la localité est « à l’origine » du conflit entre les ressortissants des deux pays.

Janvier, de violentes affrontements avaient éclaté entre les populations frontalières de la Guinée (Mandiana, Nord-Est) et du Mali (Yanfolila, collectivité territoriale dans la région de Sikasso, au Sud) à plus de 800 km de Conakry, « à cause de l’exploitation d’une mine d’or artisanale, revendiquée par les habitants des deux pays », avait rapporté la Radio Télévision Guinéenne (RTG), citant l’Agence Guinéenne de Presse (AGP).