dimanche , 26 septembre 2021

Lutte contre Ebola : L’UNICEF appuie AGIL dans la bataille à Forécariah

En Guinée, alors que certains citoyens continuent de nier l’existence du virus Ebola dans le pays, cela ne décourage pas d’autres et ONG de la place. C’est le cas de l’Association pour la Promotion de la Gouvernance et des Initiatives Locales (AGIL).

 

L’organisation non gouvernementale locale en coopération avec les autorités sanitaires régionales et préfectorales et le comité préfectoral de crise de Forécariah a récemment procédé au déploiement de 68 animateurs communautaires endogènes dans la  préfecture de Forécariah-frontalière avec la Sierra-Léone.

 

Ces animateurs vont sillonner, la commune Urbaine, les Communes rurales de Mafèrinya, Farmoriah, Moussaya, Sikhourou et Benty.
Au total, 10 équipes de deux animateurs seront déployées dans la commune Urbaine et  8 équipes de six animateurs dans les communes rurales citées hautes et  à Pamelap.

 

Ces équipes visiteront 24 108 ménages au total. Ce, par la stratégie porte à porte dans la commune, et causerie éducative dans les villages.
‘’Pendant ces séances de sensibilisation, les équipes distribueront 4 morceaux de savon et un flacon de chlore dans chaque ménage’’, précise les initiateurs.

 

‘’Déjà, avant les activités porte à porte, AGIL a déjà organisé avec une forte implication des Association des ressortissants et des députés de Forécariah  des rencontres de plaidoyers à l’endroit de 100 leaders religieux, 78 membres du conseil communal et Président de Conseil de quartier et 50 responsables des syndicats des transporteurs à cause de leur forte mobilité entre Forécariah et la Sierra Leone’’, a expliqué M. Mory Condé, Consultant- Responsable de l’ONG AGIL.

D’après lui, la campagne de sensibilisation de lutte contre la fièvre à virus Ebola doit toucher 106 841  personnes aux messages. Et de préciser que l’approche de 6 animateurs par équipe dans les villages est une stratégie qui a été déjà développée par l’UNICEF dans ses interventions contre le choléra en Haute Guinée. Ces équipes appelées Groupe d’Appui et d’Intervention Rapide contre Ebola (GAIRE) sont composées d’un Agent de santé communautaire, d’un communicateur traditionnel, un représentant du centre d’écoute, de conseil et d’orientation des jeunes (CECOJE), un leader religieux, un représentant des élus locaux et un représentant de l’AGIL. Toutes ces personnes sont identifiées dans leurs propres communautés.

M. Barry, un des superviseurs de cette action à Forécariah explique qu’avant ces activités porte à porte, ‘’l’ONG a organisé une grande rencontre de plaidoyer qui regroupée toutes les couches de la ville en collaboration avec le Secrétariat Général des Affaires Religieuses.

A l’occasion du lancement de la cérémonie, le directeur préfectoral de la Santé de Forécariah, le Dr Lansana Kérouané CAMARA, a déclaré que cette campagne porte à porte vise à sensibiliser plusieurs foyers et chaque équipe doit toucher 35 ménages par jour pendant 2 mois.
A noter que ces différentes activités sont financées par  l’Organisation des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF) à travers la Commission Communication de la Coordination Nationale de lutte contre la fièvre EBOLA.

 

Aliou BM Diallo
+224 622 254 564
contact@kaloumpresse.com