mardi , 21 septembre 2021

Alpha tacle Macky en sourdine

Le président guinéen n’a jamais apprécié la fermeture des frontières comme mesure appropriée de prévention contre la fièvre Ebola. D’ailleurs il l’a fait savoir mardi à l’occasion d’une conférence de presse qu’il a animée à la présidence de la République.

 

Alors qu’il s’entretenait avec les journalistes, Alpha Condé, a vivement félicité les pays qui sont restés solidaires. « C’est le cas du Mali qui n’a jamais fermé ses frontières avec nous durant toute cette crise. Et il n’ y a pas eu jusqu’à présent un seul cas de maladie dans ce pays », a-t-il fait savoir.

 

Selon le président guinéen, il vaut mieux renforcer les mesures de contrôle aux frontières que de les fermer. »Quand vous fermez les frontières, les gens vont passer par la brousse », a-t-il fait remarquer, rappelant que l’Union africaine a recommandé à son tour l’ouverture des points de passage d’un pays à un autre.

 

Ces propos d’Alpha Condé sonnent comme une pique à l’endroit du Sénégal qui avait décidé de fermer les frontières terrestres du Sénégal avec la Guinée courant août « compte tenu de l’évolution de la fièvre hémorragique à virus Ebola qui pose un problème de santé publique de portée mondial ».

 

Hier lundi, Dakar était revenue sur sa décision en annonçant l’ouverture prochaine d’un corridor humanitaire pouvant permettre aux organisations humanitaires de porter assistance aux pays de la sous région touchés par l’épidémie (vivres et matériels indispensables) ».


Elie Ougna

+224 622 85 68 59

contact@kaloumpresse.com