samedi , 4 décembre 2021

Ebola, rougeole, paludisme : ces maladies qui tuent en Guinée

Il n y’ a pas que la fièvre hémorragique à virus Ebola qui tue en Guinée présentement. Depuis le début de l’année, le pays fait face à plusieurs épidémies toutes aussi meurtrières les unes que les autres.

La Rougeole

Selon  la Division de la prévention et la lutte contre les maladies  du ministère guinéen de la Santé et de l’hygiène publique, la rougeole est signalée dans les préfectures de Labé, Beyla, Télimelé, Boffa, Faranah, Yomou ainsi que le centre des affaires de la capitale, Kaloum, où se trouve aussi la Présidence de la République. Le bilan lié à cette maladie est 154 cas confirmés et 12 décès.

La Méningite

Elle frappe surtout la région de la savane. Notre source indique que deux nouveaux cas ont été enregistrés ces dernières semaines à Kouroussa et Kissidougou. Pour la première ville, le malade serait venu de Bamako. Le total cumulé à la date du 7 juillet est de 88 cas confirmés pour 52 décès.

Le TMN

En dépit des nombreuses campagnes de sensibilisation, c’est encore une maladie qui reste présente en Guinée. Le dernier cas du Tétanos maternel et néonatal (TMN)  a  été  notifié par le  district  sanitaire  de Télimelé. Dans l’ensemble du pays, le  total cumulé fait état de 28 cas et 8 décès, soit une létalité de 28,6%.

La grippe saisonnière

Elle est notée dans la presqu’île de Kaloum où 97 cas sont déjà enregistrés. Puis viennent ensuite Faranah et et Dabola. Au total, 2052 cas sont enregistrés.

La diarrhée rouge

Elle est signalée un peu partout dans le pays. De Koubia à Ratoma en passant pat Labé, Lelouma, N’zérékoré, Kaloum, Kissidougou, Dalaba et Télimélé(15), elle a déjà fait 3 morts sur un total cumulé de 1624 cas.

Le paludisme

D’après le rapport du ministère de la Santé, le paludisme demeure l’une des maladies les plus dangereuses. Le total cumulé des cas suspects sur l’ensemble du territoire est de 314.018. Sur 237.116  cas confirmés, la Guinée a enregistré à date, 174  décès.

Ebola

Le document révèle que la fièvre Ebola a tué 307 personnes sur un total de 408 cas enregistrés.

Quant à la fièvre jaune (54 cas) et le choléra (1) à Kamsar, ils n’ont causé aucun décès.


Elie Ougna
+224 622 85 68 59
contact@kaloumpresse.com