lundi , 22 avril 2024

Employé dans une banque, il cache 10 millions devant les caméras

Un manutentionnaire d’une banque à Conakry a oublié les mesures de sécurité de l’institution qu’il servait, au point de cacher une importante somme d’argent sous le regard indiscret des caméras de surveillance.

Alpha Oumar Seck, la quarantaine bien sonnée, se disant Ingénieur Géologue s’est retrouvé manutentionnaire dans une banque de la place. Il comparaissait devant le  tribunal correctionnel de Kaloum mercredi, pour vol. Marié et père de deux  enfants, le sieur Seck  n’a pas tardé d’ailleurs à reconnaître les faits.

Que s’est-il passé, selon lui ? C’est qu’au siège principal de la banque UBA à Kaloum où il assurait la manutention depuis 7 ans,  un jour, un client voulait effectuer le retrait d’un gros montant. Alpha Oumar Seck et quelques-uns de ses collègues manutentionnaires étaient dans la salle de tri ce jour.

Autorisation lui avait été donnée par ses supérieurs hiérarchiques d’aider à ranger des liasses d’argent, dont de nombreux billets 5.000 francs guinéens. Un autre de ses collègues devait se charger des billets de 10.000 francs guinéens. « Après le tri, nous sommes rentrés dans une salle appelée pré-caveau où on range l’argent dans les cartons avant de les convoyer au caveau. C’est là qu’on garde l’argent de la banque », a-t-il introduit. 
Jusque-là, rien à reprocher à Seck. Les choses vont se compliquer lorsqu’un de ses chefs lui demande d’aller lui chercher une certaine somme d’argent dans le  pré-caveau. 
Sur son chemin il tomba sur un chariot dans le couloir, comprenant la rondelette somme de  10 millions de francs guinéens en billets de 10.000 francs. « J’ai emmené le chariot dans un couloir où la caméra était en panne. J’ai pris  l’argent et je l’ai mis  dans une ancienne armoire de la Banque. Là où personne ne s’aventure », a-t-il raconté à la barre, la tête baissée.

L’opération effectuée, Alpha Oumar Seck repart travailler comme si de rien n’était. C’est en fin de journée  que l’un des patrons de la banque fera appel à tous les employés qui travaillaient dans le pré-caveau  pour leur signifier qu’il s’est aperçu du vol à travers les caméras cachées.

L’infortuné manutentionnaire croit qu’il ne doit être considéré comme le seul coupable dans cette affaire. « En  faisans  allusion a moi, le chef de l’entreprise nous a expliqué comment les faits se sont déroulés. Je me demande  pourquoi il n’a  pas vu mon ami qui a poussé le chariot de la salle de pré-caveau jusqu’au couloir, sauf moi qui l’ai pris dans couloir », s’est-interrogé devant le juge.

Tout en cherchant d’autres complices, Alpha Oumar Seck, a sollicité de la Cour des circonstances atténuantes dans la mesure où dira t-il, »la banque a reçu son argent le même jour après mon arrestation par les policiers de la DPJ’’.

M. Seck sera fixé sur son sort le 7 mai prochain, en attendant le témoignage de la représentante de la banque victime. 

Sériane Théa
+224 622 85 68 59
contact@kaloumpresse.com