mercredi , 19 juin 2024

Virus Ebola en Guinée : le Sénégal envisage de fermer ses marchés du sud

Le Sénégal va-t-il fermer ses marchés se trouvant aux frontières guinéennes ? La mesure est envisagée par le gouvernement sénégalais. Et c’est la ministre de la Santé et de l’Action sociale, Awa Marie Coll Seck, qui l’a annoncé, selon la presse sénégalaise. C’était lors d’une manifestation organisée par une structure de son département, lundi soir.

Cette menace se situe dans le cadre des mesures de prévention contre le virus Ebola qui sévit déjà en Guinée, et qui a fait au moins une soixantaine de victimes.

« Des mesures plus draconiennes allant dans le sens d’interdire certains marchés dans le Sud du pays seront peut-être prises, mais ce n’est pas encore pris comme mesure », a affirmé la ministre Awa Marie Coll Seck, avant d’ajouter que c’est la première fois qu’une épidémie d’une telle envergure frappe l’Afrique de l’Ouest : «C’est la première fois que nous avons une épidémie de cette envergure en Afrique de l’Ouest et c’est pour cela qu’il faudra que l’on examine la situation avec beaucoup d’attention. »

C’est pour cette raison qu’elle a affirmé que des efforts sont en train d’être faits pour faire des dépistages : « Il n’y a pas d’Ebola au Sénégal et nous sommes en train de tout faire pour mobiliser les gens au niveau des gouvernances, des préfectures, des services régionaux de la santé, des services d’hygiène, etc., pour qu’il y ait au moins des mesures de dépistage et de prévention. »

Si la mesure visant à fermer ces marchés bien fréquentés par un bon nombre d’opérateurs économiques guinéens est effective, elle porterait un coup sérieux sur les échanges  entre les deux pays de l’Afrique de l’Ouest.