mercredi , 19 juin 2024

Légère hausse du prix des produits pétroliers en Guinée

Nous l’annoncions en fin d’année. C’est désormais chose faite. Le gouvernement guinéen a décidé vendredi de revoir le prix des produits pétroliers à la hausse à la pompe.

 

Le prix du litre d’essence, de gasoil et de pétrole lampant passe à 10.000 francs guinéens contre 9.500 francs guinéens précédemment, soit une augmentation de 500 francs guinéens. La décision est applicable sur toute l’étendue du territoire national, précisé un communiqué du ministère du commerce.

 

Le gouvernement guinéen subventionnait l’achat des produits pétroliers à hauteur d’environ 40 milliards de francs guinéens par mois. Le Fonds monétaire international recommandait vivement au pays de supprimer cette subvention afin de reverser ces fonds dans des domaines porteurs de croissance.

 

Cette suppression était synonyme d’augmentation du prix à la pompe. Mais craignant une hausse généralisée des prix dans les marchés et des remous sociaux le gouvernement a toujours retardé le processus.

 

S’exprimant devant le Conseil national de transition (l’ancien parlement) en décembre, le ministre des Finances d’alors, Karfella Yansané, avait plaidé en faveur de cette suppression pour permettre au gouvernement de faire face à d’importants investissements dans les secteurs sociaux. Il avait toutefois promis un système de flexibilité en fonction de la hausse ou de la baisse du prix du baril sur le marché mondial.

 

Mamady Fofana

+224 622 85 68 59

contact@kaloumpresse.com