jeudi , 20 juin 2024

Six agents de la Direction des Investissements publics aux gnouf !

A la place des primes de fin d’année qu’ils ont réclamées, six agents de la direction nationale des investissements publics ont connus de longues heures de garde-à-vue.

 

Les deux premiers ont été interpellés vendredi 27 décembre et les quatre derniers le lundi 30 décembre. On reproche aux fonctionnaires de menacer leur directeur général qui a « inhabituellement refusé de payer les primes de fête ».

« Toi Kadouno, tu refuses de payer le personnel, mais tu vas voir », peut-on lire sur l’un des écrits de menace à l’intention du directeur Joseph Sâa Kadouno.

Ce mardi 31 décembre, l’information nous a été confirmée par des agents du département qui s’inquiétaient du sort de leurs collègues. Sous l’anonymat , nos sources indiquent que tout le personnel est mécontent du directeur national « qui n’a donné aucune explication sur son refus de payer les primes. »

Joint au téléphone dans la matinée, le directeur incriminé nous a dit : « je n’en sais rien ». De son côte, un membre du collège syndicat  a fait comprendre  que c’est sa première nouvelle. « Vous êtes la première  personne à m’informer. Je vais m’y rendre tout à l’heure », nous a répondu au bout du fil cet agent  joint quelque minutes après notre entretien avec le directeur général. Rappelé sur le sujet  cet après midi, le syndicaliste a dit : »Je ne  vous ai pas oublié. je vais vous rappeler après ». Pendant  ce temps, les informations sur la situation  des fonctionnaires persistaient.

Aux dernière nouvelles, les six agents ont été libérés a la demande du syndicat. Et le dossier se trouverait maintenant sur la table du cabinet du Ministre de tutelle.

Source : Affiches Guinéennes