samedi , 18 septembre 2021

Mamadou Sylla veut le poste de 1er vice-président de l’Assemblée en guise de récompense

Le président de l’UDG et richissime homme d’affaires guinéen Mamadou Sylla a affirmé lundi sur Espace fm vouloir du poste de premier vice-président de l’Assemblée nationale. Son argument ?

 » Mon parti détient 3 députés. Je suis le seul parti de la mouvance présidentielle à détenir ces sièges. Etre premier vice-président c’est normal vu mon résultat. J’ai rencontré récemment le président de la République qui m’a fait part de sa décision de donner le perchoir à la forêt. Il m’a demandé de le soutenir. J’ai accepté. A mon tour, j’ai demandé la première vice-présidence du Parlement. Je crois que c’est raisonnable. J’ai mis mes milliards dans ça, on ne m’a pas récompensé. J’ai attendu trois ans. On devait me nommer au secteur privé. Rien. Maintenant, je veux être récompensé. (…) « 

Par ailleurs, Mamadou Sylla, a annoncé la suspension pour « faute lourde » du secrétaire général du parti Soriba Sorel Camara. Il l’accuse d’avoir pris des engagements sans l’autorisation préalable du parti.

Proche parmi les proches de l’ex-président Lansana Conté, Mamadou Sylla est aujourd’hui un allié du Rpg-Arc-en-ciel, parti au pouvoir…