jeudi , 23 mai 2024

Obama privé d’iPhone pour des raisons de sécurité

Le président des États-Unis restera sur BlackBerry, avec une adresse e-mail connue par seulement dix personnes.

Malgré ses difficultés actuelles, le constructeur canadien de téléphones portables BlackBerry conserve un utilisateur fidèle, le président des Etats-Unis Barack Obama.

Lors d’une rencontre avec des jeunes pour faire la promotion de sa réforme du système de santé, le chef de l’Etat américain a expliqué qu’il n’avait pas le droit d’utiliser un iPhone « pour des raisons de sécurité » bien qu’il soit autorisé à se servir d’une tablette iPad.

Apple serait l’une des compagnies qui auraient permis à l’Agence nationale de sécurité (NSA) d’accéder directement à des serveurs contenant des données de clients, selon les révélations du lanceur d’alerte Edward Snowden. Apple dément ces accusations.

Obama a souhaité conserver son portable BlackBerry après son arrivée à la Maison blanche en 2009 bien que seulement dix personnes disposent de son adresse électronique personnelle. Ni George W. Bush, ni Bill Clinton n’ont utilisé de messagerie pendant leur présidence.