samedi , 27 novembre 2021
Flash info

Sidya Touré à Kamsar : « Peut-être il y aura ou pas des élections le 24 septembre 2013 »

En campagne électorale dans la région de Boké depuis la semaine dernière, le président de l’Union des forces républicaines Sidya Touré a dépeint à sa manière la gouvernance Alpha depuis 2010 avant d’annoncer que l’opposition va se retrouver très prochaine pour définir la conduite à mener face au processus électoral.

S’adressant à ses militants lors de son passage à Kamsar samedi, Sidya Touré a laissé planer une nouvelle fois le doute sur la participation ou non de l’opposition aux prochaines élections législatives, au motif que le pouvoir continue de manipuler le processus électoral.

« Peut-être il y aura ou pas des élections le 24 septembre 2013. Nous allons nous retrouver entre leaders de l’opposition probablement le dimanche en 8, pour discuter de la ligne de conduite à tenir », a indiqué l’ancien Premier ministre, ajoutant qu’il est inadmissible de voir l’administration, le RPG et la CENI manipuler le processus électoral.

Le leader de l’UFR a en outre fustigé le retard accusé dans le dé-doublonnage du fichier électoral et le flou qui règne sur l’identification des bureaux de vote. A ce sujet, selon l’opposant 3 bureaux de vote fictifs de 1000 électeurs ont été découverts dans un village d’un peu plus 100 habitants.

Il est ensuite revenu sur la situation de la Guinée, caractérisée selon lui, par le chômage, le manque d’eau, d’électricité, de l’insalubrité publique. « Le drame de la Guinée aujourd’hui, serait de donner encore la deuxième partie du pouvoir de ce pays au même régime qui est entrain de saboter tout notre système éducatif, économique et social », a-t-il avancé.


Elie Ougna et Sériane Théa
+224 622 85 68 59
contact@kaloumpresse.com